Applications des techniques documentaires

Quelques applications des nouvelles techniques documentaires en France

Les matériaux ci-dessous ont été réunis au cours d’une enquête menée par le Groupe d’étude sur l’information scientifique, dans le cadre d’une convention de la Délégation générale à la recherche scientifique et technique. Parmi les missions confiées au Groupe d’étude figurait en effet la constitution d’un inventaire sur les moyens nouveaux en documentation scientifique et technique, en France. Par « moyens nouveaux », l’on entendait principalement l’emploi de machines au sens large du terme dans les travaux de recherche documentaire : trieuses, calculateurs, sélecteurs particuliers, etc. En outre, dans la mesure où ces applications mécaniques impliquent parfois l’usage d’outils linguistiques originaux (lexiques de descripteurs ou mots-clé, classifications nouvelles, procédés syntaxiques, etc.), l’on souhaitait étendre l’enquête à cette seconde catégorie de « moyens », même si leur mise en œuvre dans telle ou telle application documentaire ne faisait appel qu’aux types de machines les plus sommaires (ex. : fichiers à aiguille, fichiers à superposition visuelle ou « peek-a-boo », etc.). Lire la suite