Applications des techniques documentaires

Quelques applications des nouvelles techniques documentaires en France

Les matériaux ci-dessous ont été réunis au cours d’une enquête menée par le Groupe d’étude sur l’information scientifique, dans le cadre d’une convention de la Délégation générale à la recherche scientifique et technique. Parmi les missions confiées au Groupe d’étude figurait en effet la constitution d’un inventaire sur les moyens nouveaux en documentation scientifique et technique, en France. Par « moyens nouveaux », l’on entendait principalement l’emploi de machines au sens large du terme dans les travaux de recherche documentaire : trieuses, calculateurs, sélecteurs particuliers, etc. En outre, dans la mesure où ces applications mécaniques impliquent parfois l’usage d’outils linguistiques originaux (lexiques de descripteurs ou mots-clé, classifications nouvelles, procédés syntaxiques, etc.), l’on souhaitait étendre l’enquête à cette seconde catégorie de « moyens », même si leur mise en œuvre dans telle ou telle application documentaire ne faisait appel qu’aux types de machines les plus sommaires (ex. : fichiers à aiguille, fichiers à superposition visuelle ou « peek-a-boo », etc.).

Tels sont donc les deux critères, mécanique ou linguistique, dont s’inspire l’inventaire ci-dessous. Pour l’établir, le Groupe d’étude a diffusé quelque mille exemplaires d’un questionnaire imprimé, adressé aux principaux groupements professionnels, organismes d’État, sociétés privées, etc., dont on sollicitait par ailleurs la collaboration pour grossir la première liste de prospection. Cet effort n’a pas abouti à un recensement complet, tant s’en faut : certaines applications documentaires qu’il eût fallu signaler n’ont été portées à la connaissance du Groupe d’étude qu’après la date fixée pour une première livraison des matériaux reçus; d’autres, assurément, lui ont échappé. Il convient donc de considérer la liste ci-dessous comme la base d’un répertoire que l’on souhaiterait enrichir au fur et à mesure que de nouvelles informations seront collectées par le Groupe d’étude, avec la collaboration des organismes intéressés.

Rappelons enfin que de tels répertoires ont déjà été entrepris à l’étranger, notamment aux États-Unis, où la « National science Foundation » édite périodiquement depuis 1958 un rapport sur les Nonconventional technical information systems in current use, inspiré du même souci : « décrire les systèmes d’information technique en usage lorsqu’ils impliquent soit l’application de principes nouveaux pour l’organisation des données, soit l’emploi d’un équipement automatique pour l’enregistrement et la recherche documentaires… [ces descriptions étant conçues comme un] service à l’intention de tout organisme ou personne intéressé par la documentation scientifique » (op. cit., n° 2, sept. 1959, p. v). Plus récemment, l’EURATOM entreprenait en Europe une enquête analogue, publiée en 1963 sous le titre Inquiry on non-conventional and conventional documentation systems in use ; tandis que la Fédération internationale de documentation recommandait l’établissement de répertoires semblables dans les principaux états membres. Les notices ci-dessous apportent quelques éléments de réponse à ce vœu; que les différents organismes cités veuillent bien trouver ici l’expression de nos remerciements 1.

Le plan des notices.

Chaque notice est divisée en six rubriques principales. Le contenu de chacune d’elles reproduit aussi fidèlement que possible les réponses fournies par les différents centres et services. Ainsi nous n’avons pas tenté de normaliser la désignation des domaines d’applications, ni d’interpréter les chiffres fournis par les responsables, quelque surprenants qu’ils paraissent parfois. Cependant, on trouvera dans l’index qui suit certains regroupements significatifs. Enfin, nous n’avons pas employé d’expressions « négatives » : si par exemple, parmi les travaux documentaires d’un centre, on mentionne seulement l’indexation, c’est en principe que les textes considérés ne sont ni résumés ni traduits.

La première rubrique, « ORGANISME », fournit les indications générales d’ordre administratif. La seconde, « DOMAINE », se rapporte aux disciplines ou champs sur lesquels porte la documentation. Dans la troisième, « DONNÉES TRAITÉES », on décrit la nature et le volume des données collectées et analysées par le Centre. La quatrième, « ANALYSE DOCUMENTAIRE », concerne les transformations opérées sur les textes ou données traitées, aux fins des recherches documentaires :

Nature : types de transformations opérées (indexation, résumés, etc.). Méthodes : essentiellement, les moyens linguistiques mis en œuvre – lexiques documentaires, classifications, thésaurus, etc. – pour opérer les transformations voulues.

Caractéristiques : caractéristiques quantitatives des processus de transformation, essentiellement de l’indexation (nombre de termes, temps moyen).

Personnel : nombre et qualification du personnel des centres.

Dans la cinquième rubrique, on entend par « EXPLOITATION MÉCANIQUE » tout procédé de sélection des données transformées (après résumé, indexation, etc.) faisant appel à des « machines » au sens large, y compris les procédés à aiguilles (cartes à perforations marginales) et à superposition visuelle (cartes Sélecto, Sphinxo, etc.). En effet, ces derniers procédés ont un caractère combinatoire que l’on retrouve dans le cas d’exploitations sur machines stricto sensu (trieuses, calculateurs, etc.). Les subdivisions sont :

Enregistrement : types de supports utilisés (cartes, fiches, etc.) et, le cas échéant, matériels spéciaux pour la mise en mémoire.

Traitement : matériels ou machines utilisés, et modalités de l’exploitation documentaire (tris, sélection).

Sortie : Le cas échéant, machines spéciales utilisées pour la présentation des résultats de l’exploitation.

Enfin, la dernière rubrique, « PRODUITS DOCUMENTAIRES », précise la nature des services offerts par les Centres de documentation (bibliographies périodiques ou occasionnelles, à usage externe ou interne, etc.).

1. Banque européenne d’information

zo, avenue Rapp, Paris, 7e.

ORGANISME :
Responsable : M. Locquin.
Année de création : 1960.
Organisme de tutelle : Procédés Marcel Locquin, 20, avenue Rapp, Paris, 7e.

DOMAINE : information scientifique et technique en général.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : données « brutes » (observations expérimentales, structure et propriétés des corps chimiques, etc.), photos, plans, textes originaux (articles, rapports techniques, ouvrages) et résumés.
Volume : 1 million de documents sont traités annuellement 2. Taux de croissance : le nombre double chaque année 1.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : on procède à des traductions et l’on indexe l’ensemble des documents.
Méthode : on utilise une classification particulière dont les termes sont rangés par ordre alphabétique et organisés conceptuellement. On a recensé les synonymes en français, anglais, allemand et latin; des « graphes originaux » permettent de rendre compte des relations syntaxiques entre les termes représentatifs d’un document. La notation des termes indexés est en clair, dans une des langues de traduction (voir ci-dessus), et s’effectue à l’aide de bordereaux d’analyse spéciaux.
Caractéristiques : le nombre des termes d’indexation par document varie de 3 à 30.
Personnel: 5 personnes sont employées à temps plein; 60 personnes à temps partiel.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : le support utilisé est la fiche, ou le microfilm. Le matériel utilisé est l’ « Eccetron », modèles Selexplan, Selexfilm, Taxinomique.
Traitement : la recherche est effectuée par mise en correspondance des éléments photographiés (microfilms).
Sortie : reproductions photographiques des documents.
PRODUITS DOCUMENTAIRES : l’organisme produit des bibliographies systématiques diffusées par abonnement sur des sujets déterminés, et répond à des questions occasionnelles. Il publie un bulletin dit Prospective scientifique.

2. Centre d’étude des matières plastiques

2I, rue Pinel, Paris, 13e.

ORGANISME :
Responsable : M. le Professeur Dubois.
Année de création : 1945.
Organisme de tutelle : Direction des industries chimiques : le Centre est financé par les producteurs et transformateurs de matière plastique.

DOMAINE : plastochimie et plasturgie.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : tous documents se rapportant aux disciplines citées : articles, rapports techniques, thèses, ainsi que les condensés de la « British Plastics Federation ».
Volume : environ 3 500 documents sont reçus au Centre, extraits de 40 périodiques et 100 ouvrages. Le nombre des documents progresse d’environ une centaine par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont signalés, résumés et indexés.
Méthode : la classification particulière du Centre d’étude des matières plastiques est utilisée, comportant un certain nombre de renvois; la notation est en clair pour les ouvrages et fait appel à un code alphanumérique pour les autres textes.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 3. Le temps moyen d’indexation est de cinq minutes.
Personnel: le fonctionnement du Centre est assuré par 19 personnes à temps plein, et 15 personnes à temps partiel; une personne effectue des signalements sommaires, deux autres résument et indexent les documents.

EXPLOITATION MÉCANISÉE :
Enregistrement : le support est constitué de fiches à perforations centrales « Rapidtri ».
Traitement : par trieuse « Selectri » à aiguilles.
Sortie : les documents sélectionnés sont reproduits par duplicateur.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie mensuellement la liste des titres traités (Bulletin de documentation mensuel du C.E.M.P.) et fournit les bibliographies sur demande.

3. Centre d’études Vallourec

Service de documentation, Aulnoye, Nord.

ORGANISME :
Responsable : M. L. Pennec.
Année de création : 1945.
Organisme de tutelle : Direction générale du groupe Vallourec.

DOMAINE : toutes techniques se rapportant directement ou indirectement à l’industrie du tube.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles, rapports, ouvrages, brevets, normes et notices.
Volume : 2 ooo documents par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés et indexés. Des traductions sont effectuées sur demande.
Méthode : on utilise une liste alphabétique de 1 000 mots-clé comportant de très nombreux renvois et quelques synonymes.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par documents est de 4; le temps moyen consacré au résumé et à l’indexation est de cinq minutes par document.
Personnel: l’effectif se compose de 8 personnes dont 2 à temps partiel; on compte parmi elles 3 traducteurs.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur fiches à superposition visuelle « Selecto ».
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie une liste des titres mensuelle comportant 90 références par fascicule (Bulletin de documentation technique) et répond aux demandes occasionnelles.

4. Centre d’information cuivre, laitons, alliages (C.I.C.L.A.)

67, rue Berthier, Paris 17e.

ORGANISME :
Responsable : M. R. Cottin.
Année de création : 1935.

DOMAINE : propriétés, applications du cuivre et alliages.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : tous types de documents (observations expérimentales, propriétés des corps, articles, ouvrages et résumés).
Volume : la collection traitée par le Centre en 1964 est d’environ 2 ooo documents.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont traduits en français, résumés et indexés.
Méthode : une liste d’une centaine de termes est utilisée pour l’indexation des documents, complétée par des mots-clé extraits des textes mêmes, et notés en clair.
Caractéristiques : le nombre des termes d’indexation par document varie de 1 à 3.
Personnel : 12 personnes à temps plein dont 1 traduit, résume et indexe les textes, assurent le fonctionnement du Centre.

EXPLOITATION MÉCANISÉE :
Enregistrement : le support est constitué de fiches à perforations marginales « Rapidtri », propres au Centre, comportant le résumé intégral.
Traitement : sélection manuelle par aiguilles.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre fournit des bibliographies sur demande et publie une revue (Cuivre, Laitons, Alliages).

5. Centre national de la recherche scientifique

Centre de documentation (Service des recherches bibliographiques), 15, quai Anatole-France, Paris 7e.

ORGANISME :
Responsables : Directeur, M. Wyart; Chef du Service des recherches bibliographiques : M. Biseau.
Année de création : 1940.
Organisme de tutelle : Centre national de la recherche scientifique.

DOMAINE : minéralogie, géochimie, pétrographie, géologie, paléontologie (Section 8 du Bulletin signalétique), biochimie, biophysique, pharmacologie, toxicologie (Section 9), microbiologie (Section 14).

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : résumés publiés dans le Bulletin signalétique du C.N.R.S.
Volume : le service a indexé, en 1963, 35 ooo documents extraits des 317 000 que le Centre avait résumés la même année.
Le nombre de résumés établis s’accroît de 10 % chaque année.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les résumés sont indexés.
Méthode : l’indexation est effectuée à l’aide de 3 listes alphabétiques de mots-clé concernant respectivement les « termes généraux », les corps ou substances, et les termes spéciaux. Les synonymes sont recensés en français. La notation s’effectue en clair; certains termes sont cependant abrégés et les têtes de rubriques sont notées par un code numérique. Deux relations syntaxiques sont utilisées, notées par les termes ET, et ou.
Caractéristiques : le temps moyen d’indexation par document est de 3 minutes environ, le nombre moyen de termes pour l’indexation d’un document est de 8.
Personnel : le service comprend 5 personnes à plein temps dont 3 chargées des problèmes de mécanisation, et 8 personnes à temps partiel, dont 6 chargées des problèmes de la mécanisation en documentation ; 4 personnes sont chargées plus particulièrement de l’indexation.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont enregistrées sur carte perforée IBM (on prévoit l’utilisation de bande perforée).
Traitement : les opérations de recherche documentaire sont effectuées sur ordinateur IBM 140I à l’aide d’une dizaine de programmes. Le programme de recherche documentaire proprement dite comporte de 5 à 6 ooo instructions.
Sortie : on utilise, pour l’impression des références bibliographiques sélectionnées, un ordinateur IBM 1403, chaîne à 120 caractères.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Service pourra constituer des listes de titres, des bibliographies systématiques par domaines, des sélections bibliographiques par abonnement; il prévoit par ailleurs de fournir des réponses bibliographiques à 100 demandes quotidiennes.

N. B. : Bien que la présente notice se rapporte aux projets du Service de recherches bibliographiques, l’état d’avancement des travaux, tels qu’il ressort des réponses fournies au Groupe d’étude, et les délais nécessités par la présente publication justifient son insertion dans la liste des applications.

6. Commissariat à l’énergie atomique

Service central de documentation.

Centre d’études nucléaires de Saclay.

Boîte postale n° z, Gif-sur-Yvette, Seine-et-Oise.

ORGANISME :
Responsable : M. R. Guilloux.
Année de création : 1950.
Organisme de tutelle : Commissariat à l’énergie atomique. DOMAINE : physique théorique, fondamentale, appliquée; électronique nucléaire; chimie physique, chimie analytique et minérale, techniques du vide et du froid; biochimie, médecine nucléaire, métallurgie.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles, rapports, ouvrages et comptes rendus de conférences.
Volume : des 120 000 documents reçus par le Centre en 1963, 70 000 ont été traités. Le nombre des documents s’accroît de 10 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : signalement sommaire, indexation des textes et, sur demande, traduction des documents.
Méthode : on procède concurremment à une indexation manuelle à l’aide d’une classification propre au C.E.A., à notation alphanumérique, et à la production automatique d’un index de permutation (Physindex), portant sur les mots du titre (type K.W.I.C.). La classification comporte des renvois.
Caractéristiques : les documents sont indexés manuellement à l’aide de 2 termes en moyenne, en 5 minutes. Par ailleurs l’unité de contexte pris en compte pour l’index de permutation Physindex comporte de 5 à 8 mots selon les domaines traités.
Personnel : l’effectif total du service est de 177 personnes; 10 opératrices et dactylographes effectuent les tâches matérielles de préparation des bulletins bibliographiques; 7 ingénieurs consacrent la moitié de leur temps à l’indexation; 1 ingénieur-documentaliste pré-édite l’index de permutation Physindex.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données de la Bibliographie scientifique hebdomadaire (B.S.H.), indexées manuellement, et les titres du Physindex sont enregistrés sur Flexowriter SPO. Les bandes perforées de la B.S.H. sont ensuite converties en cartes par convertisseur ICT-SAMAS. On entre les bandes perforées du Physindex en ordinateur IBM 140I par l’intermédiaire d’un lecteur IBM 10II.
Traitement : les données indexées (B.S.H.) sont constituées en fichiers usuels; pour les recherches complexes, on utilise une interclasseuse ICT-SAMAS.
Par ailleurs, un programme d’environ 4 000 instructions permet la constitution du Physindex sur ordinateur IBM 140I.
Sortie : les index B.S.H. sont tabulés sur tabulatrice ICT-SAMAS. Les réponses aux questions occasionnelles sont fournies par xérocopie. La sortie du Physindex est effectuée par imprimante IBM 1403 connectée à l’ordinateur.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie une liste hebdomadaire de 1 000 titres (supplément à la B.S.H.); une bibliographie hebdomadaire avec index par matières comportant de 1 200 à 1 500 références; un index mensuel de permutation sur les mots du titre (Physindex), en 4 fascicules comportant chacun environ 400 à 500 titres. Enfin, il répond aux questions occasionnelles (280 demandes en 1963).

7. Compagnie générale de géophysique

96, avenue Verdier, Montrouge, Seine.

ORGANISME :
Responsable : Mme Ormières.

DOMAINE : géophysique et disciplines connexes : géologie, mathématiques, physique et électronique.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : rapports techniques, articles, ouvrages et cartes.
Volume : on traite annuellement environ 2 000 documents techniques et cartes et 1 200 rapports internes. La collection du Centre comporte environ 12 000 documents.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique d’environ z ooo mots-clé.
Caractéristiques : le nombre moyen de mots-clé par document est de 10; le temps moyen d’indexation par document de 10 minutes.
Personnel : l’indexation est effectuée par 4 personnes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : le support utilisé est la carte perforée à superposition visuelle Selecto (14 000 entrées), perforatrice Selecto.
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre fournit une liste hebdomadaire des titres reçus et répond aux questions occasionnelles.

8. Compagnie IBM France

Centre d’études et recherches, Service documentation.

La Gaude, Alpes-Maritimes.

ORGANISME :
Responsable : M. Dubon.
Année de création : 196I. DOMAINE : électronique, électro-mécanique, calculateurs, physique, chimie. DONNÉES TRAITÉES :
Nature : rapports techniques et ouvrages, et résumés.
Volume : sur les 5 000 documents reçus au Centre, z 000 sont analysés.
Leur nombre s’accroît chaque année de 20 %.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés sommairement et indexés.
Méthode : on utilise une liste de mots-clé organisés conceptuellement, comportant des synonymes en anglais, et des renvois. La syntaxe documentaire est constituée des relations logiques ET, ou, et SAUF. La notation est en clair, en langue anglaise.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 7; le temps moyen d’indexation par document de 10 minutes. Personnel : le service se compose de 5 personnes dont 1 à temps partiel; un documentaliste et le chef du service établissent les résumés et procèdent à l’indexation.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont simultanément microfilmées (matériel Recordak) et enregistrées sur bandes magnétiques. Un ordinateur IBM 1401 est utilisé pour l’entrée des informations en ordinateur IBM 7090.
Traitement : les ordinateurs IBM 1401 et 7090 sont conjointement utilisés pour la recherche rétrospective des informations (programmation en langage FORTRAN). Cette recherche est notamment conduite en fonction de l’intérêt propre manifesté par des usages déterminés (« profils d’intérêt »).
Sortie : la liste des documents sélectionnés est produite par une imprimante IBM 1403.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : en sus des bibliographies quotidiennes par « profils d’intérêt », le Centre diffuse mensuellement une liste de 300 titres (Bulletin bibliographique du Centre d’études) et un index par sujets, auteurs, titres et origines. Enfin, il répond aux demandes occasionnelles.

9. Compagnie des machines BULL

94, avenue Gambetta, Paris 20e.

ORGANISME :
Responsable : M. Gordien.
Année de création : 1950.

DOMAINE : toutes données relatives au traitement de l’information.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques, rapports et ouvrages, résumés publiés et notices des fabricants.
Volume : 25 000 documents sont reçus au Centre, extraits de 6 ooo ouvrages, articles, rapports ou notices. Le nombre des documents s’accroît d’environ 20 % chaque année.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont traduits, résumés d’une manière sommaire ou détaillée, et indexés.
Méthode : on utilise une classification propre à la Compagnie, comportant huit classes principales. Les termes sont organisés conceptuellement selon diverses disciplines. Des synonymes sont recensés en français, anglais et allemand. La classification comporte des renvois.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 5; le temps moyen d’indexation par document de 15 minutes.
Personnel : 33 personnes employées à plein temps assurent le fonctionnement du Centre dont 3 procèdent au signalement, 3 établissent les résumés, 4 traduisent et 4 indexent les documents. II de ces personnes sont des cadres, 3 sont des aides techniques.

EXPLOITATION MÉCANISÉE :
Enregistrement : les données sont enregistrées sur des fiches normalisées 100 X 150, à encoches latérales, étudiées par la Compagnie et insérées dans des fichiers usuels.
Traitement : la sélection s’opère à l’aide d’un berceau de sélection Bull.

PRODUITS DOCUMENTAIRES :
Le Centre publie mensuellement 4 bibliographies systématiques comportant environ zoo références chacune. Il assure un service bibliographique mensuel par abonnement et répond aux questions occasionnelles. Enfin, il effectue des synthèses d’information et fournit des traductions techniques, à partir de langues diverses.

10. Compagnie des machines BULL

Groupe d’assistance commerciale, développement des applications, 94, avenue Gambetta, Paris, 20e.

ORGANISME :
Responsable : M. de Baurepaire.
Année de création : 1963.

DOMAINE : fichiers commerciaux dans le domaine du traitement de l’information.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : documents commerciaux divers.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : on utilise une classification particulière portant sur les travaux effectués, les matériels et les professions (ces dernières sont reproduites du code de l’I.N.S.E.E.). On a recensé les synonymes en français dans le répertoire des travaux. L’ordre dans lequel sont présentés les termes d’indexation représentatif d’un document manifeste les relations logiques (conditions ET, et ou) qui les unissent (système à facettes). La notation fait appel à un code numérique; transcription sur bordereaux spéciaux.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 15, le temps moyen d’indexation par document de 10 minutes.
Personnel : 10 personnes dont 6 à temps partiel assurent le fonctionnement du service, 4 d’entre elles effectuent l’indexation.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : à partir des bordereaux, les données sont enregistrées sur calculateur électronique Gamma 30 Bull (bandes magnétiques). On utilise concurremment un lecteur de cartes.
Traitement : exploitation sur calculateur Bull Gamma 30, programmé par autocode Gamma 30.
Sortie : les listes sélectionnées sont reproduites sur une imprimante.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le service fournit des listes, par secteur commercial, des clients et prospects, et répond aux questions occasionnelles.

11. Compagnie de raffinage Shell-Berre

42, rue Washington, Paris, 8e.

ORGANISME :
Responsable : M. Badoux.
Année de création : 1960.
Organisme de tutelle : Société Shell.

DOMAINE : industrie du pétrole : sciences de l’ingénieur, construction, production.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : rapports de laboratoire d’exploitation ou de recherche, articles de périodiques, ouvrages, après sélection par les ingénieurs de la Société.
Volume : environ 1 500 documents par an environ, extraits des rapports, de 150 revues et de 1 ooo ouvrages. Le taux de croissance annuel des documents est d’environ 10 %.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont traduits, résumés et indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique d’environ 1 000 mots-clé comportant des renvois et des synonymes en anglais. La notation est effectuée en clair, en langue anglaise.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation est de 10 pour chaque article de périodique et de 20 pour chaque rapport technique. Le temps moyen d’indexation par document varie entre 15 et zo minutes.
Personnel : 2 personnes à temps plein et 1 à temps partiel assurent le fonctionnement du Centre. Les résumés sont établis, et les indexations effectuées, par des ingénieurs-analystes.

EXPLOITATION MÉCANISÉE :
Enregistrement : les données indexées sont transcrites sur fiches Selecto (capacité 8 ooo) à l’aide d’un perforateur Selecto (type P.S. I).
Traitement : sélection à l’aide du cadre de lecture S.T.A. Selecto lumineux.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : les sélections bibliographiques sont à l’usage interne de la Société Shell.

12. Compagnie des textiles artificiels

Centre de recherches et applications, Service de documentation, 69, rue Casimir-Périer, Bezons, Seine-et-Oise.

ORGANISME :
Responsable : Mme Lemsen.

DOMAINE : industrie des fibres artificielles, de la cellulose et des matières synthétiques.

DONNÉES TRAITÉES : rapports et articles de périodiques.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés et indexés.
Méthode : on utilise une classification propre à la Compagnie; la notation est alphanumérique.
Personnel : 2 personnes dont 1 à temps partiel.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : le support est constitué de cartes à perforations marginales « Detectri ».
Traitement : exploitation manuelle, par aiguilles.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : on fournit des références bibliographiques en réponse aux questions occasionnelles.

13. Institut de pharmacie industrielle de la Faculté de pharmacie

Service de documentation, avenue Charles-Flahaut, Montpellier, Hérault.

ORGANISME :
Responsable : Mme Passet.
Année de création : 1961.

DOMAINE : pharmacie industrielle, galénique, pharmacodynamie, chimie analytique, chimie minérale, pharmacie chimique, botanique.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques, ouvrages, thèses, et résumés.
Volume : 10 000 à 15 000 documents par an, extraits notamment de 520 périodiques spécialisés.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : les mots-clé sont extraits des textes, codés, et consignés au fur et à mesure dans un fichier alphabétique.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 22; le temps d’indexation par document de 15 à 20 minutes.
Personnel : le service comprend 2 personnes dont 1 à temps partiel; l’indexation est effectuée par un pharmacien.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les représentations indexées sont transcrites sur cartes perforées Bull qui renvoient à un fichier usuel comportant les références bibliographiques et les résumés.
Traitement : la sélection est opérée sur trieuse D 3 D Bull.
Sortie : les références sélectionnées sont reproduites par tabulatrice sous forme de numéros renvoyant au fichier des documents.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Service répond aux demandes de bibliographies des différents laboratoires de la Faculté.

14. Groupement pour l’avancement des méthodes spectographiques & autres méthodes physiques d’analyse (G.A.M.S.)

i, rue Gaston-Boissier, Paris, 15e.

ORGANISME :
Responsable : M. Montagne.
Année de création : 1945.

DOMAINE : Ensemble des méthodes physiques d’analyse : spectrophotométrie, spectrographie infra-rouge et ultraviolette, spectrométrie de masse, chromatographie, etc…

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : le Centre collecte les données « brutes » (spectres dans les différentes disciplines citées) et les ouvrages ou rapports dans le même domaine.
Volume : on traite annuellement plusieurs milliers de spectres et les articles extraits de 30 revues françaises et étrangères.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les données sont analysées; les textes sont traduits et résumés.
Personnel : 7 personnes, dont 1 à temps partiel, analysent les données et dépouillent les revues.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données analysées sont portées sur cartes perforées IBM.
Traitement : l’identification des spectres est effectuée par sélection sur trieuse IBM.

15. Institut du cancer Gustave-Roussy

Unité de documentation, 16 bis, avenue Paul-Vaillant-Couturier, Villejuif, Seine.

ORGANISME :
Responsable : Mme M. Wolff-Terroine.
Année de création : 1956.

DOMAINE : la cancérologie et les disciplines associées : médecine, immunologie, virologie, biochimie, biophysique, radiobiologie, radiophysique.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques, rapports et ouvrages; résumés dans 5 % des cas.
Volume : le centre traite 12 000 documents par an. La progression annuelle de ce nombre est de 15 %.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : on utilise une liste de mots-clé rangés par ordre alphabétique et organisés conceptuellement, comportant des renvois. Une liste des synonymes en français, rangés par ordre alphabétique, est compilée (thésaurus). La notation est en clair.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 8; le temps moyen d’indexation d’un document est de 12 minutes (il varie de 5 à 30 minutes).
Personnel : le service comprend II personnes dont 6 à plein temps. Il est notamment composé de 3 docteurs (médecine, sciences, pharmacie) et d’un chercheur scientifique.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont microfilmées sur microfiches (matériel Filmorex).
Traitement : recherches rétrospectives sur sélectrice Filmorex.
Sortie : les données sélectionnées sont reproduites par agrandissement (photolisting Filmorex).

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre diffuse une liste mensuelle de 400 titres classés selon 40 catégories. Il produit 250 bibliographies systématiques et commentées par an, répond à de nombreuses demandes occasionnelles et fournit des photocopies.

16. INSTITUT FRANÇAIS DE RECHERCHES FRUITIÈRES OUTRE-MER (I.F.A.C.)

6, rue du Général-Clergerie, Paris, 16e.

ORGANISME :
Responsable : M. P. Ariès.
Année de création : 1942.
Organisme de tutelle : Ministère de la Coopération; Ministère des Territoires et des Départements d’Outre-Mer.

DOMAINE : agronomie, physiologie, chimie et technologie des fruits tropicaux et subtropicaux.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques, ouvrages, brochures, brevets et résumés tirés de recueils bibliographiques (Chemical abstracts, Bulletin signalétique du C.N.R.S., etc.).
Volume : environ z ooo documents sont traités annuellement. Leur nombre progresse d’environ 10 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : des résumés détaillés sont établis; les documents sont indexés.
Méthode : on indexe à l’aide d’une liste de mots-clé, décomposables en d’autres mots-clé, comportant plus de 10 ooo termes. La représentation indexée d’un document constitue une phrase normalisée, reportée sur un bordereau spécial.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 8; le temps d’indexation par document de 25 minutes.
Personnel : i 1 personnes, dont 2 à temps partiel assurent le fonctionnement du Centre; parmi elles, un ingénieur et une licenciée ès sciences établissent les résumés, et un ingénieur et un documentaliste procèdent à l’indexation.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont enregistrées sur cartes mécanographiques à l’aide d’une perforatrice « Pelrod » et stockées sur ordinateur IBM 1 40I.
Traitement : un programme IBM effectue les permutations sur les termes de l’indexation.
Sortie : les listes produites par l’ordinateur, sous forme de cartes, sont reproduites par une imprimante, réduites photographiquement et imprimées en Offset.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie annuellement des index de permutations sur les termes de l’indexation, cumulés sur 5 ans et une revue mensuelle Fruits. Il fournit des photocopies de résumés, sur demande.

17. Institut du verre

34, rue Michel-Ange, Paris, 16e.

ORGANISME :
Responsable : M. Lambert.
Année de création : 1945.
Organisme de financement : Fédération des Chambres syndicales de l’industrie du verre (verre mécanique et verre à la main).

DOMAINE : toutes informations sur le verre et les réfractaires de verrerie.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : le Centre traite les brevets français se rapportant au verre et aux réfractaires; les articles de périodiques, les résumés en français regroupés par les instituts du verre français, belges et italiens, et les thèses dans le domaine.
Volume : 1 600 documents sont reçus au Centre, extraits notamment de 170 revues. Le nombre des documents s’accroît de 6 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés en détail et indexés. Parmi les 1 600 documents collectés au Centre, 400 sont résumés et indexés à l’extérieur. Enfin, le Centre rassemble les traductions disponibles.
Méthode : l’indexation fait appel concurremment à la C.D.U. et à la classification particulière de l’Institut, comportant 750 à 800 descripteurs (« idées-clé »), des renvois, et l’indication de synonymes en français.
Caractéristiques : chaque document indexé comporte en moyenne 7 à 8 descripteurs (« idées-clé »). Le temps d’indexation moyen par document est de 5 minutes.
Personnel : zo personnes à plein temps et 2 à temps partiel assurent le fonctionnement du Centre; parmi elles, 2 ingénieurs établissent les résumés; une licenciée ès sciences et une documentaliste procèdent à l’indexation.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont enregistrées sur fiches perforées à superposition visuelle « Selecto », à l’aide d’un perforateur de la même marque (Société la Phototechnique).
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre produit une liste bimestrielle des titres reçus (Verres et réfractaires), comportant 150 références, et un bulletin Verre-information. Il répond aux demandes occasionnelles de bibliographie. Il publie enfin un catalogue des traductions rassemblées.

18. Laboratoire de cartographie et centre d’analyse des documents graphiques

13I, boulevard Saint-Michel, Paris, 5e.

ORGANISME :
Responsable : M. J. Bertin.
Année de création : 1954; Centre d’analyse : 1960.
Organisme de tutelle : École pratique des hautes études (VIe Section).

DOMAINE : diagrammes, réseaux, cartes (« Représentations graphiques sémantiques »).

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : tous documents graphiques.
Volume : en 1964, le Centre avait analysé 4 700 documents.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : une classification particulière comportant de 1 500 à 2 000 termes est utilisée, dans laquelle sont recensés les synonymes. La notation est effectuée en clair sur bordereaux spéciaux.
Caractéristiques : le nombre des termes d’indexation par document varie de 30 à 50.
Personnel : 6 analystes assurent le fonctionnement du Centre.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont enregistrées sur fiches perforées à superposition visuelle « Selecto »; perforateur P.S. 5 (Société la Phototechnique).
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre fournit des reproductions microfilmées des documents analysés, ou des reproductions des fiches.

19. Laboratoires diamant

20 bis, rue La Boétie, Paris, 8e.

ORGANISME :
Responsable : Dr Fradkine.

DOMAINE : Médecine et pharmacie.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques.
Volume : 250 revues sont collectées annuellement.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : on établit des résumés indicatifs; les textes sont indexés.
Méthode : les noms des médicaments et les notions principales sont extraits des documents sous une forme littérale. La notation est effectuée à l’aide des quatre premières lettres des mots servant à l’indexation.
Caractéristiques : le nombre des termes d’indexation par document varie entre 4 ou 5.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : le support utilisé est la carte à perforation marginale « Mécanalyse ».
Traitement : exploitation manuelle par aiguilles; les réponses en excès dues au procédé de notation sont triées à vue.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Service publie un bulletin mensuel des résumés à grande diffusion.

20. Laboratoire de physique (École polytechnique)

Service de documentation, 17, rue Descartes, Paris, 5e.

ORGANISME :
Responsable : M. Durand.
Organisme de tutelle : École polytechnique.

DOMAINE : physique des lasers, en particulier des lasers à gaz.

DONNÉES TRAITÉES : articles de périodiques, rapports techniques.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les textes sont résumés et indexés.
Méthode : on utilise une classification particulière, à deux niveaux. L’utilisation de certaines rubriques implique la combinaison de plusieurs termes (syntaxe documentaire intégrée à la classification). La notation est numérique.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur cartes à perforations marginales.
Traitement : exploitation manuelle par aiguilles.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : la documentation est à usage interne.

21. Laboratoire et centre de recherche PROGIL

Service de documentation, B.P. 105 R.P., 10, quai du Commerce, Lyon, 5e, Rhône.

ORGANISME :
Responsable : Mlle Toussaint.
Année de création : 1945.

DOMAINE : Chimie.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : résumés de brevets et articles de périodiques.
Volume : des 25 000 documents reçus par le Centre annuellement, 19 000 sont analysés (4 000 articles et 15 000 brevets). Leur nombre s’accroît chaque année de 20 %.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés et indexés.
Méthode : une classification particulière comprenant 320 termes et des renvois est utilisée. La notation est en clair.
Caractéristiques : l’analyse complète d’un document exige en moyenne 15 minutes; le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 5.
Personnel : le Service se compose de 15 personnes à plein temps, dont 2 ingénieurs, 2 techniciens et 2 traducteurs.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont enregistrées sur fiches perforées à superposition visuelle « Sphinxo » (capacité 1 ooo et 5 ooo) en sus des fichiers usuels.
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : des bulletins mensuels (5 fascicules de 220 références) sont diffusés, ainsi que des bibliographies systématiques à usage interne.

22. Laboratoire de psychologie sociale

Service de documentation, 18, rue de la Sorbonne, Paris, 5e.

ORGANISME :
Responsable : M. R. Pagès.
Année de création : 1954.
Organisme de tutelle : Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Paris.

DOMAINE : Sciences humaines centrées sur la psychologie sociale y compris certains aspects des domaines connexes : psychologie, sociologie, ethnologie, mathématiques et statistiques, psycholinguistique; psychologie de l’enfant et pédagogie, psychologie industrielle, psychanalyse, psychopathologie, techniques documentaires et d’information.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : le service traite les données expérimentales et tous types de textes : rapports, ouvrages, articles, prospectus et notes manuscrites ainsi que les résumés extraits notamment du Bulletin signalétique du C.N.R.S.
Volume : le Centre reçoit annuellement 600 ouvrages, 120 titres de périodiques et 800 rapports environ, dont sont extraits plus de 2 ooo documents.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : le Service résume et indexe les documents.
Méthode : on utilise un lexique documentaire particulier (« langue artificielle classificatoire » C.O.D.O.C.) dont les termes sont rangés par ordre conceptuel. On dispose, en outre, d’un thésaurus (« dictionnaire ou liste d’expressions-clé formées à l’aide du lexique et d’une syntaxe et rangées par ordre alphabétique des mots français »). Les représentations indexées des documents comportent une notation des relations syntaxiques qui unissent les termes. On dénombre « 10 relations syntaxiques non lexicales » et une centaine de relations « lexicales ». On a recensé les synonymes (voir ci-dessus, le thésaurus) et établi des liaisons avec un glossaire franco-anglais et différents types de renvois.
La notation, alphanumérique, traduit la structure du lexique. Elle fait appel, par ailleurs, à des procédés mnémoniques.
Caractéristiques : chaque document compte environ 30 termes d’indexation. Les temps moyens d’indexation par document se répartissent en 40 minutes d’analyse et 10 minutes de codage.
Personnel : les effectifs sont variables; ils comprennent 3 psychologues-documentalistes à plein temps, 2 secrétaires et de 1 à 3 collaborateurs à temps partiel.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur cartes perforées « Selecto », capacité 14 000, à superposition visuelle.
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Service répond aux demandes occasionnelles de bibliographies et fournit la photocopie des documents.

23. Omnium technique de transport par pipe-line (O.T.P.)

Service de documentation, 3-5, rue Volta, Puteaux, Seine.

ORGANISME :
Responsable : Mlle M.-J. Lefèvre.
Année de création : 1959.

DOMAINE : Sciences de l’ingénieur, techniques de construction des pipe-lines.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques, ouvrages, rapports, normes et spécifications, catalogues publicitaires.
Volume : les documents sont annuellement extraits de quelque 150 ouvrages et 120 revues.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les revues en langue russe sont signalées; les autres documents sont résumés sommairement et indexés. Quelques traductions sont effectuées.
Méthode : on utilise un vocabulaire de 29I mots-clé à notation numérique.
Personnel : 4 personnes sont employées à plein temps.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur fiches à préperforation marginale « Keysort ».
Traitement : exploitation manuelle par aiguilles.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : un bulletin bibliographique bimensuel de références classées selon leurs sources est diffusé.

24. Service de documentation des armées (S.E.D.O.C.A.R.)

4, avenue de la Porte-d’Issy, Paris, 15e.

ORGANISME :
Responsable : M. Fournier.

DOMAINE : toutes disciplines ou techniques liées à l’armement (mer, terre, air).

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : tous rapports, articles de périodiques ou documents militaires; le Centre traite les documents américains reçus de l’A.S.T.I.A. et de la N.A.S.A., déjà résumés et indexés.
Volume : 10 000 documents sont collectés annuellement dont I/4 environ est secret.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés et indexés.
Méthode : l’indexation est effectuée à l’aide d’une liste de 6 000 à 7 000 mots-clé adaptée du « thésaurus A.S.T.I.A. » qui a été traduit en français et développé. Cette liste comporte un certain nombre de termes hiérarchisés, et des synonymes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données indexées, renvoyant à des fichiers-auteurs et organismes, sont perforées sur un modèle spécial de cartes IBM.
Traitement : sélection des références à l’aide d’une trieuse et d’une interclasseuse IBM.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie un bulletin signalétique à diffusion large, et un bulletin à diffusion restreinte.

25. Service d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes (S.E.I.T.A.)

Centre de documentation scientifique de la Direction des études du S.E.I.T.A. 53, Quai d’Orsay, Paris, 7e.

ORGANISME :
Responsable : Docteur Liberman.
Année de création : 1962.
Organisme de tutelle : S.E.I.T.A.

DOMAINE : le tabac et les domaines annexes : culture, fabrication, chimie, effets sur l’organisme. Découvertes ou méthodes scientifiques susceptibles d’une application au tabac dans un de ces domaines.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : revues et ouvrages scientifiques; résumés ou extraits bibliographiques.
Volume : 3 000 à 4 000 documents sont reçus annuellement par le Centre.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : le Centre effectue des traductions et établit 600 à 700 résumés détaillés – extraits bibliographiques – par an, ainsi que des résumés sommaires, « indicatifs ». L’ensemble des documents collectés est indexé.
Méthode : on indexe à l’aide d’une liste alphabétique de mots-clé mise à jour périodiquement, où les synonymes sont partiellement recensés en français, et qui comporte des renvois. L’expression des relations entre mots-clé (syntaxe) est effectuée à l’aide de mots-clé particuliers (ex. « relation », « inhibition », etc.). La notation est effectuée en clair, en français, et à l’aide d’un code alphanumérique.
Caractéristiques : le temps moyen d’indexation par document est de 30 minutes. Le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 15.
Personnel : 4 personnes assurent le fonctionnement du Centre : le responsable, chargé de recherche; deux secrétaires et un aide technique (service mécanographique) traduisent, résument et indexent les textes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : le support, pour l’enregistrement des données, est la carte perforée Bull à 80 colonnes.
Traitement : la sélection des données est effectuée sur trieuse électronique Bull.
Sortie : les données sélectionnées sont reproduites sur tabulatrice Bull.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie annuellement une liste des titres traités (environ 500 à 600) et un index des titres d’articles par ordre alphabétique des auteurs. Des bibliographies systématiques comportant environ 30 références sont fournies deux fois par mois, par abonnement.

26. Service de recherches centrales et documentation Péchiney

Section de documentation, 23, rue Balzac, Paris, 8e.

ORGANISME :
Responsable : M. J. Bisch.
Année de création : 1920.
Organisme de financement : Péchiney, Péchine-Sayint-Gobain, Aluminium français.

DOMAINES : métallurgie, électrométallurgie, métaux légers, produits chimiques, plastiques, produits agricoles, énergie nucléaire.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : données « brutes » (structure et propriétés des corps, observations expérimentales, procédés et synthèses, données technologiques, brevets, ouvrages, rapports et articles, résumés extraits des Chemical abstracts, Chemisches Zentralblatt, Metallurgical abstracts, Nuclear science abstracts).
Volume : le Centre traite 30000 documents par an extraits notamment de 700 revues. Le nombre des documents s’accroît d’environ 10 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés en détail et indexés.
Méthode : on utilise une classification dérivée de la classification Dewey à notation décimale, comportant de nombreux renvois.
Caractéristiques : le nombre des termes d’indexation par document varie de 5 à 7; le temps moyen d’indexation par document est de 5 minutes. Personnel : le Service comprend 13 personnes à plein temps, dont 7 ingénieurs sont chargés de résumer et d’indexer les textes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les documents sont microfilmés et perforés sur matériel Filmorex.
Traitement : le corpus documentaire est « préclassé » par domaines. La pertinence des réponses documentaires est vérifiée par sondages, complétés par un contrôle à vue après sélection mécanique sur sélecteur électronique « Filmorex ».
Sortie : les références obtenues apparaissent sur listing photographique « Filmorex ».

PRODUITS DOCUMENTAIRES : une bibliographie systématique trimestrielle est publiée par le Centre, ainsi que 4 fascicules hebdomadaires de fiches techniques sélectionnées sous 80 rubriques. Le service répond par ailleurs aux demandes occasionnelles de bibliographies.

27. Société Fives-Lille Cail

Centre d’informations techniques (C.I.T.)

Boulevard de l’Usine, Lille 3e, Nord.

ORGANISME :
Responsable : M. J.-M. Bastenier.
Année de création : 1959.

DOMAINE : construction mécanique, entreprise d’installation d’usines (cimenterie, sucrerie, sidérurgie), génie chimique, fonderie, aciérie, levage; compresseurs, turbine.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques.
Volume : 5 ooo documents sont traités annuellement, extraits de 120 titres de revues.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont signalés et indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique de descripteurs comportant des synonymes et quelques renvois. Des affixes rendent compte de certaines relations syntaxiques.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 5; le temps d’indexation d’un document varie de moins d’I minute à 30 minutes.
Personnel : le Service comprend 8 personnes dont 1 à temps partiel.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : le fichier des caractéristiques est constitué de fiches perforées à superposition visuelle « Selecto », associé à des fichiers usuels. Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Service répond à des questions occasionnelles.

28. Société Gillet-Thaon

Service de documentation Groupe Rhône-et-Loire.

37, rue Sully, Lyon 6e, Rhône.

ORGANISME :
Responsable : Mlle Gautier.
Année de création : 1953.
Organisme de tutelle : Société Gillet-Thaon.

DOMAINE : Blanchiment, teinture, impression et traitement des textiles.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de revues techniques et ouvrages français, anglais, allemands et russes; résumés des brevets français, anglais, américains et russes (traduits en anglais) et résumés publiés (Textiles technology digest).
Volume : le Centre reçoit annuellement environ 3 ooo documents; il analyse environ 90 ouvrages, 1 300 articles ou rapports et 1 500 brevets dont environ 200 sont analysés à l’extérieur.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont signalés, traduits, résumés et indexés. Méthode : les articles, ouvrages et brevets sont indexés à l’aide d’une classification décimale. Une liste alphabétique de mots-clé comportant des synonymes en français, des renvois et une notation en clair sert à l’indexation des rapports.
Caractéristiques : le nombre de termes d’indexation par document est de 5, pour un temps moyen d’indexation de 15 minutes.
Personnel : 2 personnes (un ingénieur chimiste et une traductrice) sont employées à temps plein.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données indexées relatives aux rapports sont enregistrées sur fiches perforées « Selecto » à superposition visuelle (capacité 14 000). Les autres données font l’objet de fichiers usuels.
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : une bibliographie mensuelle comportant 90 références est diffusée. Le service répond aux demandes occasionnelles.

29. Société Le carbone-Lorraine

Service de documentation-Brevets-Traductions.

45, rue des Acacias, Paris, 17e.

ORGANISME :
Responsable : M. Fol.

DOMAINE : chimie, physique et accessoirement économie et finances.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques et quelques résumés.
Volume : 3 600 documents sont traités annuellement.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont sommairement résumés, et indexés.
Méthode : on utilise une liste d’environ 1 800 mots-clé répartis en 5 rubriques comportant chacune 5 classes.
Personnel : le service comprend 14 personnes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les caractéristiques sont enregistrées sur fiches perforées à superposition visuelle « Selecto » (capacité 14 000), dont le fichier renvoie à la publication source.
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : un bulletin mensuel sous forme de fiches (300) est diffusé auprès d’usagers déterminés.

30. Société nationale des pétroles d’Aquitaine

Direction Fabrication-Ventes, Section documentation.

16, Cours-Albert-Ier, Paris, 8e.

ORGANISME :
Responsable : Mme Lepeley.

DOMAINE : raffinage, chimie, matières plastiques, technique et économie.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : rapports, dossiers, articles et résumés.
Volume : environ 7 000 documents par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : on utilise une liste de 500 à 600 mots-clé (« mots-code ») extraits des textes pour le fichier mécanisé. Une classification particulière sert à l’insertion dans les fichiers usuels.
Caractéristiques : chaque document comporte de 8 à 12 mots-clé.
Personnel : le service emploie 15 personnes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données du fichier mécanisé sont microfilmées (matériel Filmorex).
Traitement : recherches rétrospectives sur sélectrice Filmorex.
Sortie : Photolisting Filmorex.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : un bulletin quotidien d’information est publié, comprenant les fiches du fichier mécanisé, sur des sujets périodiquement déterminés.

31. Société nouvelle d’éditions industrielles (S.N.E.I.)

27, rue du Mont-Thabor, Paris, Ier.

ORGANISME :
Responsable : M. R. Pelissier.
Année de création : 1960.
Organisme de tutelle : Ministère de l’Information (I.N.E.P.).

DOMAINE : Produits et services fournis par l’industrie française.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : fiches établies par enquête directe ou par correspondance, auprès des industriels : liste des exportateurs, fiches par le Centre national du commerce extérieur (C.N.C.E.); annuaires et répertoires.
Volume: 12 000 fiches sont collectées annuellement par enquête directe, et 10 ooo par correspondance; 5 ooo adresses du C.N.C.E.; 50 répertoires professionnels. Le nombre des données s’accroît de 10 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les données sont indexées; des traductions techniques sont effectuées.
Méthode : on utilise la classification économique de l’O.N.U. et du Marché Commun, adaptée par l’organisation internationale « Kompass ». La classification est accompagnée d’un index alphabétique des termes en français, anglais, allemand et espagnol. Un certain nombre de synonymes sont recensés dans ces quatre langues. La notation est en clair en français, anglais, allemand et espagnol, pour certains termes, numérique pour d’autres.
Caractéristiques : chaque produit est caractérisé par 4 à 5 termes.
Personnel : 40 personnes sont employées à plein temps dont II documentalistes et 3 traducteurs techniques.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données sont perforées et mises sur bande magnétique.
Traitement : l’exploitation est effectuée sur ordinateur IBM 140I. Le programme de « mise à jour par société » comprend 600 instructions; celui de « mise à jour par branche professionnelle », 500 instructions; le programme d’édition proprement dite, 1 500 instructions.
Sortie : la sortie est réalisée sur imprimante IBM connectée à l’ordinateur 140I.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : Le Centre édite et diffuse des répertoires et annuaires annuels : Répertoire général de la production française et des extraits de ce dernier, l’Alimentation française, et l’Horlogerie française. Il répond de plus aux demandes des services officiels ou privés concernant l’identification des producteurs français de tout produit spécifique.

32. Société parisienne d’expansion chimique (S.P.E.C.I.A.)

Service de documentation.

z8, Cours-Albert-Ier, Paris, 8e.

ORGANISME :
Responsable : M. J. P. Pluchon.
Année de création : 1930.
Organisme de tutelle : Société parisienne d’expansion chimique (S.P.E.C.I.A.).

DOMAINE : biologie, médecine, pharmacie, chimie pharmaceutique.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : tous articles, rapports et ouvrages ainsi que leurs résumés.
Volume : 12 000 documents sont traités par le Centre annuellement.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont signalés, résumés et indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique de 15 000 à 20 000 mots-clé (composée essentiellement d’une nomenclature des produits) comportant des synonymes en français et des renvois; la transcription est alphanumérique, sur bordereaux spéciaux.
Caractéristiques : à chaque document sont assignés environ 6 mots-clé. Le temps d’indexation moyen d’un document est de 5 minutes.
Personnel : 22 personnes sont employées dont z à mi-temps.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les résumés sont frappés en clair et les mots-clé perforés sur cartes mécanographiques Bull.
Traitement : les recherches sont effectuées sur trieuse spéciale Bull.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre établit des bibliographies sur demande.

33. Société Rhône-Poulenc

Direction scientifique des recherches pharmaceutiques.

Service de documentation.

15, quai Jules-Guesde, Vitry-sur-Seine, Seine.

ORGANISME :
Organisme de tutelle : Direction scientifique de la Société Rhône-Poulenc.

DOMAINE : chimie pharmaceutique et disciplines annexes.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : brevets, caractéristiques des produits intermédiaires et des produits finis, articles de périodiques.
Volume : 2 500 à 3 ooo fiches sur les produits intermédiaires, 600 à 700 notes et états mensuels de travaux portant sur 1 zoo produits finis, et 250 articles de revue sont annuellement collectés et traités par le service.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont indexés.
Méthode : on utilise plusieurs vocabulaires d’indexation. Les brevets sont indexés à l’aide de descripteurs codés; les produits intermédiaires, par leur formule brute; les produits par la nature de leur famille chimique; une classification hiérarchisée permet l’indexation des textes proprement dits.
Caractéristiques : chaque brevet est indexé à l’aide de 8 à 10 termes.
Personnel : l’effectif est de 10 personnes dont certaines à temps partiel.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : perforation des données concernant les brevets sur fiches mécanographiques; fichiers usuels pour les autres données.
Traitement : exploitation à l’aide d’une interclasseuse.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : La documentation est à usage interne.

34. Société des usines chimiques Rhône-Poulenc

Service de documentation scientifique des recherches chimiques, Saint-Fons, Rhône.

ORGANISME :

DOMAINE : chimie organique, chimie macromoléculaire.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : brevets, articles, ouvrages et résumés.
Volume : 36 ooo documents par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont traduits, résumés et indexés.
Méthode : plusieurs classifications sont utilisées : une forme simplifiée de la C.D.U. pour la chimie générale, et une classification particulière portant notamment sur les matières plastiques. Les termes sont par ailleurs rangés par ordre alphabétique et organisés conceptuellement; – synonymes recensés en français, et renvois. La transcription est alphanumérique, sur des formulaires spéciaux.
Caractéristiques : le nombre moyen des termes utilisés pour l’indexation d’un document est de 10.
Personnel : 38 personnes sont employées à plein temps.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur support photographique (matériel Filmorex).
Traitement : sélectrice Filmorex.
Sortie : Photolisting Filmorex.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie une bibliographie systématique bimensuelle comportant 1 500 références et répond aux demandes occasionnelles.

35. Société Stein et Roubaix

Service de documentation et de traductions, 24, rue Erlanger, Paris, 16e.

ORGANISME :
Responsable : M. K. Kohn.

DOMAINE : chauffage industriel, production de la vapeur, métallurgie, broyage.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques, rapports techniques, notices et ouvrages.
Volume : 250 titres de revues et 360 ouvrages sont annuellement collectés par le Centre. Le nombre des documents s’accroît de 15 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont traduits et indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique de mots-clé comportant des renvois. La notation est en clair sur bordereaux spéciaux.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes d’indexation par document est de 10; le temps moyen d’indexation par document de 15 minutes.
Personnel : sur un effectif de 5 personnes, dont 2 à temps partiel, on compte 3 personnes chargées d’effectuer les traductions; un ingénieur sur deux travaillant à temps partiel, procède aussi à l’indexation des textes.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur cartes à superposition visuelle « Selecto ».
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : réponses bibliographiques aux questions occasionnelles.

36. Société Tréfimétaux

Département « Aluminium et alliages légers », Service de documentation, 47, rue de Monceau, Paris, 8e.

ORGANISME :
Responsable : M. Coiffard.
Année de création : 1964.
Organisme de tutelle : Société Tréfimétaux.

DOMAINE : fabrication de demi-produits en aluminium et alliages légers.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de revues, rapports, ouvrages, comptes rendus de conférence.
Volume : le centre a reçu 110 documents en 1964.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont résumés en détail et indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique d’environ 1 800 mots-clé comportant des synonymes en français. L’ordre de présentation des mots-clé dans les documents rend compte des relations qu’ils entretiennent (syntaxe). La notation est en clair, en français.
Personnel : le service est composé de 2 personnes à plein temps.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : sur cartes perforées à superposition visuelle « Selecto ».
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : un bulletin mensuel est prévu.

37. Société des usines Chausson

Service documentation, 35, rue Malakoff, Asnières, Seine.

ORGANISME :
Responsables : MM. Boussard, Perronne.
Année de création : 1947.

DOMAINE : Industrie automobile : carrosserie, autocars, radiateurs et échangeurs thermiques divers, emboutissage.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : articles de périodiques et ouvrages.
Volume : le service traite 1 ooo documents par an, extraits notamment d’une collection de 130 titres de périodiques. Le nombre des documents s’accroît de 30 % par an.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les documents sont sommairement résumés, traduits et indexés.
Méthode : on utilise une liste alphabétique d’environ 1 000 mots-clé, comportant quelque 3 ooo renvois. La notation des mots-clé relatifs au contenu est en clair; celle des titres de périodiques et les noms d’auteurs sont codés alphabétiquement.
Caractéristiques : le nombre moyen de termes par documents est de 8,5; le temps moyen d’indexation par document de 5 minutes.
Personnel : le service comprend 6 personnes, dont 2 à temps partiel. L’établissement des résumés et l’indexation sont assurés par 3 ingénieurs et une traductrice travaillant à temps partiel.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : les données indexées sont perforées sur fiches à superposition visuelle « Selecto », capacité 8 ooo.
Traitement : exploitation manuelle.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le service diffuse un bulletin multigraphié à périodicité variable comportant références et résumés. Un « choix d’articles », ou bibliographie sélectionnée bi-mensuelle, est publié.

38. Société zinc et alliages

Bibliothèque, 34, rue Collange, Levallois-Perret, Seine.

ORGANISME :
Responsable : Mme T. Vigier.
Organisme de tutelle : Société Zinc et alliages.

DOMAINE : industrie du zinc.

DONNÉES TRAITÉES :
Nature : tous articles et documents se rapportant au zinc.
Volume : environ 1 ooo articles extraits de 200 revues techniques sont reçus et analysés par le Centre annuellement.

ANALYSE DOCUMENTAIRE :
Nature : les articles et ouvrages sont sommairement résumés et indexés. Des traductions en français sont effectuées.
Méthode : on utilise pour l’indexation un vocabulaire d’environ 300 mots-clé. La notation est en clair pour les termes techniques, numérique our les termes généraux.
Personnel : 3 personnes à temps plein.

EXPLOITATION MÉCANIQUE :
Enregistrement : un fichier inversé est constitué, par cartes à superposition visuelle (modèle Sphinxo à 1 ooo cases). Le fichier est renouvelé chaque année.
Traitement : les cartes sont perforées à l’aide d’un perforateur Sphinxo.

PRODUITS DOCUMENTAIRES : le Centre publie un bulletin analytique trimestriel Zinc et alliages, diffusé à 350 exemplaires, et une revue annuelle; il répond aux demandes occasionnelles de bibliographies.

Miniature de l'imageIndex (1/3)
Miniature de l'imageIndexI (2/3)
Miniature de l'imageIndex (3/3)

1. Pour toute information complémentaire de nature à enrichir le premier répertoire, prière de s’adresser à M. Francis Lévy, Groupe d’étude sur l’information scientifique, Section d’automatique documentaire (C.N.R.S.), 23, rue du Maroc, Paris 19e (Tél.: COMbat 86.0I). (retour)

2. Ces chiffres sont reproduits tels qu’ils apparaissent en réponse au questionnaire envoyé par le Groupe d’étude sur l’information scientifique (N.D.L.R.). (retour)

Notice bibliographique :

Lévy, Francis, « Quelques applications des nouvelles techniques documentaires en France », BBF, 1965, n° 6, p. 193-231
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/&gt; Consulté le 11 mai 2011

Source : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1965-06-0193-001

Publicités

À propos kkadio
Kabou Kambou / Kadio works at the Pan African Intergovernmental Agency, Water and Sanitation for Africa (WSA), formerly known as CREPA (African Centre for Water Supply and Sanitation) since 1997. Holder of DSSID EBAD Dakar, I have a good knowledge on the WASH sector in Africa, its issues and challenges as well as its actors. Currently I am responsible for knowledge management at WSA. I participated in the implementation of French Network for Water and Sanitation (RéFEA), Network for Information and Documentation on Environment in Burkina Faso (RIDEB) and the African Water Information System (AWIS). I set up the Documentation Center of WSA, build WSA knowledge data base and contributed to the production and distribution of several newsletters including Info CREPA and Sources Nouvelles. Also, I have knowledge in the field of information management and facilitation of networks and information portal. I developed several blogs, social networks and microbloging. --------------

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :